Aller au contenu principal

Organisation de concours

 

 

 

Concours d'idées
Concours d'architecture
Mandats d'étude parallèles (MEP)
Procédure de prestation globale

Pourquoi un concours ?

Il y a plusieurs bonnes raisons d'organiser un concours :
 

  • Un concours permet de choisir entre des projets présentant des solutions très différentes.
     
  • La concurrence motive les participants à donner le meilleur d'eux-mêmes, ce qui conduit généralement à un résultat de grande qualité architecturale.
     
  • En principe, les participants aux concours sont des architectes qui élaborent des projets de grande voire de très grande qualité.

     

Dans certaines circonstances, il faut aussi accepter quelques inconvénients liés à l'organisation, par exemple :
 

  • Il se peut qu'un participant qui ne maîtrise pas notre langue ou qui ne connaît pas bien nos normes et nos lois (participants étrangers) gagne le concours. Selon le type de concours, le maître d’ouvrage est contraint malgré tout de confier la suite des travaux au gagnant.
     
  • Une procédure de concours a un coût et nécessite plusieurs mois, de la mise sur pied jusqu'à la désignation du lauréat.
     
  • Les concours ouverts impliquent souvent de très jeunes architectes. S’ils élaborent peut-être d'excellents projets, ils manquent parfois d'expérience dans le traitement ultérieur et la réalisation du projet.
     
  • Lors d'un concours, les directives sont relativement strictes. Il n'est par exemple pas possible d'intégrer ultérieurement des terrains voisins dans la planification sur la base des premiers résultats intermédiaires obtenus lors de la procédure en cours.
  • Pour ces raisons, il est important de choisir la procédure de concours la plus appropriée.

Types de concours

Il existe parfois une certaine confusion entre les différents termes utilisés dans le cadre d'un concours visant à déterminer le projet gagnant. Cela s’explique principalement par le fait que la Société suisse des architectes et des ingénieurs (SIA) utilise des mots différents pour des choses identiques ou similaires dans les différents types de concours. 

Sauf s’il y a nécessité à distinguer les termes, Momoswiss utilise "concours" ou "procédure de concours" comme termes génériques pour les différentes procédures similaires à un concours pour déterminer un projet gagnant. 

 

En règle générale, les concours sont organisés selon les prescriptions des normes SIA 142 (concours) ou 143 (mandats d'étude parallèles). Voici un aperçu des différentes procédures telles qu'elles sont définies par la SIA :

Distinction selon le droit de participation :

Ouvert
Tout planificateur disposant des qualifications professionnelles requises à cet effet (registre professionnel, diplôme) peut participer à la procédure de concours et soumettre un projet au jury.

Sélectif
Toute personne intéressée disposant des qualifications professionnelles requises peut soumettre un dossier de candidature. Celui-ci contient généralement des informations sur les projets de référence, la qualification professionnelle et l'expérience des collaborateurs ainsi que d'autres renseignements sur l'entreprise. Parmi les candidats, le jury désigne les participants à la procédure de concours proprement dite, conformément aux critères d'évaluation préalablement communiqués.

Sur invitation
L'organisateur du concours détermine de gré à gré qui peut participer à la procédure. Ce type de restriction n'est pas autorisé pour les procédures soumises aux marchés publics, sauf pour les mandats dont les montants sont peu élevés et définis avec précision. 

Distinction selon l’anonymat :

Concours (SIA 142)
Cette expression est utilisée par la SIA exclusivement pour les procédures anonymes.

Procédure de mandats d'étude parallèles (SIA 143)
Cette expression est utilisée par la SIA exclusivement pour les procédures non anonymes avec rendus intermédiaires et discussions (ateliers) entre le jury et les différents participants. 

Distinction selon le degré de la planification et l'étendue des prestations : 

Concours d'idées (mandats d'étude parallèles d'idées)
Il est parfois réalisé en tant que préparation à une procédure de concours ultérieure, dans le but de mieux pouvoir définir l'orientation principale. Un concours d'idées ne donne pas lieu à un mandat pour la réalisation d'un projet. Néanmoins, un mandat peut être attribué pour approfondir l'étude du projet.

Concours de projet (mandats d'étude parallèles de projet)
En règle générale, le lauréat du projet gagnant est mandaté pour la planification ultérieure en vue de la réalisation du projet (pour autant que les crédits nécessaires à la planification et à la réalisation du projet soient accordés).

Concours de prestations globales (mandats d'étude parallèles de prestations globales)
Dans ce cas, les participants remettent, en plus de leurs plans de projet, une description de la construction et un prix de réalisation contraignant. L’intégralité du dossier est pris en compte dans l'évaluation du jury. Le lauréat de cette procédure peut être mandaté immédiatement après la fin de la procédure pour déposer une demande de permis de construire et réaliser l'ouvrage. Le cas échéant, de légères optimisations du projet sont encore effectuées au préalable.


Procédures de concours en plusieurs étapes

Il peut être avantageux de mener une procédure de concours en plusieurs phases. 

Voici, à titre d'exemple, la procédure menée par Momoswiss (en collaboration avec BPG AG) pour l'école Friedbühl à Oberhofen (BE). 

Dans le cadre de cette procédure, après une sélection des participants, un concours anonyme est d'abord organisé, dans lequel l’architecture et la fonctionnalité sont avant tout prises en compte lors de l'évaluation. Il s'agit de s'assurer que des projets fonctionnels et de bonne qualité architecturale soient sélectionnés pour la suite du concours. A l'inverse, un projet peu coûteux, mais qui ne présente que des qualités modestes en termes de fonctionnalité et d'architecture, ne sera pas retenu pour la dernière phase du concours. Lors de la dernière phase, les projets restants sont optimisés dans le cadre de workshops regroupant les participants et le jury, de sorte que plus rien ne devrait s'opposer à une réalisation immédiate du projet dans la qualité (description de la construction) et au prix proposés.


Workshop avec experts comme alternative aux concours

Une alternative aux concours consiste à confier l'élaboration du projet à des planificateurs hautement qualifiés et les accompagner par des experts. L'équipe de planification se compose généralement d’urbanistes, d'architectes, d'architectes paysagistes et d'ingénieurs en transports, soutenus et dirigés par le développeur du projet. Les experts indépendants mandatés sont typiquement choisis dans les domaines de l'urbanisme, de l'architecture, de l'architecture paysagère, du marketing immobilier et de la mobilité. Selon la tâche et l'objectif du projet, il est également possible de faire appel à des spécialistes de la conservation des monuments historiques, de l'histoire de l'urbanisme ainsi qu'à des représentants d'associations de quartier ou d'autres groupes d'intérêts. En principe, un groupe restreint est plus efficace quand il s’agit d’amener les discussions à une certaine profondeur. 

Les experts accompagnent le projet surtout dans la première phase de planification (jusqu'à la fin de l'avant-projet) et participent à son pilotage. Pour ce faire, des ateliers sont organisés sous la direction du développeur et avec la participation des planificateurs et des experts. Les résultats intermédiaires de la planification en cours sont examinés d'un œil critique, discutés en commun et les prochaines étapes de la planification sont identifiées et définies.

L'un des avantages de cette procédure par rapport à un concours ou à des mandats d'étude parallèles tient à ce que les experts indépendants peuvent participer, aux côtés du développeur, à la conception et au pilotage du projet dans une plus large mesure qu'un jury lors d'un concours ou un collège d’experts lors de mandats d'étude parallèles. 

Un autre avantage de cette procédure réside dans le fait qu'elle permet de tenir compte de nouvelles conditions-cadres pendant le processus de planification en cours. Par exemple, s'il s'avère au cours de la planification qu'il pourrait être judicieux et avantageux d'intégrer un terrain voisin, il est possible de procéder aux clarifications nécessaires à ce sujet, d'établir des documents pour une discussion avec le voisinage et, si un consensus est atteint, de poursuivre la planification dans ces nouvelles conditions.


Préparation et réalisation de concours et de workshops

Prestations offertes lors de concours et de mandats d'étude parallèles

  • Définition des besoins en collaboration avec le maître d'ouvrage et les futurs utilisateurs
  • Élaboration du programme des locaux en collaboration avec le maître d'ouvrage / les utilisateurs
  • Élaboration du programme du concours (définition du déroulement, critères de décision pondérés, etc.)
  • Mise à disposition des plans de base nécessaires ainsi que de la maquette
  • Étude de faisabilité sur la base des données du concours
  • Propositions à l'attention du maître d'ouvrage pour les experts et les membres du jury 
  • Établissement du contrat avec les experts et les membres du jury
  • Organisation de la publication de l'annonce du concours
  • Examen préalable des dossiers reçus
  • Organisation des locaux pour le jury et pour l'exposition en collaboration avec le mandant
  • Organisation des journées de jury
  • Participation en tant qu'expert technique
  • Organisation de l'exposition du concours
  • Assistance à la conclusion des contrats pour les mandats des lauréats du concours
  • Élaboration du budget
  • Contrôle des coûts, assistance au traitement des paiements en rapport avec le concours

Momoswiss connaît bien le régime juridique des marchés publics et veille à ce que les exigences soient toutes strictement respectées, de manière à ce que les risques de recours soient très limités.

Prestations offertes lors de workshop

Remarque :
La législation en vigueur des marchés publics ne permet pas de remplacer une procédure de concours par des workshops, car ces derniers ne sont pas des procédures de mise en concurrence, mais des attributions directes de gré à gré de mandats au(x) planificateur(s).

En règle générale, une série d’analyses et des travaux de planification ont déjà eu lieu avant l’organisation de workshops.

  • Propositions à l'attention du maître d'ouvrage / des autorités pour les experts, qui accompagnent l'étude de projet de manière critique dans des ateliers
  • Demande d'offres, conclusion des contrats avec les experts
  • Organisation de workshops (en général dans les locaux des planificateurs)
  • Modération des workshops
  • Participation aux discussions (questionnement critique, suggestions, etc.)
  • Rédaction d’un compte rendu (enseignements tirés, directives pour la suite des opérations)
  • Organisation à l'attention des autorités compétentes / politiques d'une présentation du résultat des travaux de planification encadrés par les workshops (éventuellement avec la participation des experts) 
  • Organisation d'un suivi ponctuel du projet par les experts jusqu'à la fin des travaux de planification

Contactez-nous

Avons-nous suscité votre intérêt ?
Nous serions ravis de faire votre connaissance

 

René Meuwly
Économiste d'entreprise lic. rer. pol.
Architecte dipl. arch. EPF / SIA
Fondateur, directeur général

+ 41 79 961 40 48
rene.meuwly@momoswiss.com